Lorsque vous perdez un être cher et qu’il laisse derrière lui des biens, des conflits peuvent survenir. Des problèmes juridiques peuvent apparaître si votre famille conteste un testament ou essaie de déterminer qui obtient quoi. Cet article abordera les problèmes juridiques qui peuvent survenir lors d’un litige successoral et les personnes à qui vous pouvez vous adresser pour obtenir de l’aide.

Qu’est-ce qu’un litige successoral ?

Dans un monde idéal, les litiges n’existeraient pas lorsqu’il s’agit de décider qui recevra tel ou tel actif, mais ce n’est pas toujours le cas. Chaque fois qu’il y a de l’argent en jeu ou des actifs importants, les familles ont tendance à se battre pour savoir qui obtient quoi. Les querelles familiales sur les actifs sont l’une des raisons pour lesquelles la plupart des successions font l’objet d’un litige. Le litige successoral c’est lorsque vos proches sont en désaccord avec ce qui est inscrit dans le testament. S’ils ne peuvent pas parvenir à cet accord, les parties engageront des avocats pour aider à régler les choses.

Litige de succession

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une succession se retrouverait dans un litige, par exemple un membre de la famille a un problème avec l’exécuteur testamentaire. Vous et votre famille pouvez éviter les litiges en veillant à ce que la succession après le décès soit clair. Il est également essentiel de rencontrer un avocat qui peut aider à utiliser des outils juridiques pour faire respecter vos souhaits après le décès. Les autres raisons pour lesquelles les successions font l’objet d’un litige sont :

  • Le défunt n’avait pas de testament
  • Un parent conteste la validité du testament

Si votre proche n’avait pas de testament avant son décès, votre cas pourrait devoir passer par l’homologation. Au cours de cette procédure, le tribunal désignera un exécuteur testamentaire pour gérer la succession. Si quelqu’un dans la famille conteste l’exécuteur, l’affaire passera par un procès pour déterminer qui recevra quoi.

Contester la validité du testament

Même si un testament est présent, un proche peut en contester la validité. Le testament est généralement contesté lorsque vous n’êtes pas sûr qu’il représente vraiment ce que votre proche décédé voulait. La contestation de la validité du testament se pose naturellement lorsque votre proche fait face à un déclin cognitif ou à d’autres conditions qui peuvent gravement altérer son jugement. Il existe des cas où un membre de la famille aurait pu influencer votre proche pour qu’il crée un tout nouveau testament radicalement différent d’un testament précédemment rédigé. Ce nouveau testament pourrait exclure certains membres de la famille ou ne bénéficier qu’à une personne spécifique. Si c’est votre cas, vous pourriez avoir une réclamation pour influence indue.

Abus d’influence

Il y a abus d’influence lorsque votre proche, aussi appelé testateur, est contraint de créer un testament. Il pourrait être contraint par un autre membre de la famille, un travailleur de la santé, un conseiller de confiance ou même un ami proche.

Incapacité

Par la loi, le testateur doit avoir la compétence mentale pour créer un testament. Le testateur doit également comprendre la nature de ses actifs et qui doit recevoir lesdits actifs. Un testament peut être considéré comme nul et non avenu s’il existe un cas valide d’incapacité. L’incapacité est généralement établie par un diagnostic médical antérieur de psychose. D’autres diagnostics médicaux qui prouvent le manque de capacité sont la maladie d’Alzheimer, la démence ou la sénilité.

Documents falsifiés

Si vous ou d’autres proches soupçonnez que les documents de succession sont falsifiés, vous devrez demander un conseil juridique. Si le testament est falsifié, un avocat examinera le cas et contestera le testament en votre nom.

Comment éviter un litige ?

La perte de votre proche est déjà une expérience traumatisante, et ajouter le stress d’un litige peut aggraver la situation. Les litiges ajoutent également un stress supplémentaire, mais ils provoquent aussi des conflits familiaux qui peuvent laisser des cicatrices à long terme. Comme mentionné ci-dessus, la meilleure façon d’éviter les litiges est de s’assurer que les désirs du testateur sont parfaitement clairs. D’autres façons d’éviter ces problèmes juridiques sont de s’assurer que les documents de succession sont à jour. S’assurer que ces documents sont à jour peut aider à garantir que les véritables désirs du testateur sont respectés. Consulter un avocat expérimenté en succession peut également contribuer à diminuer les risques de litiges successoraux.

Pourquoi engager un avocat spécialisé en droit des successions ?

Il est impératif d’engager un avocat compétent en droit civil si vous et votre famille vous disputez une succession. Ces avocats connaissent très bien les relations privées entre les membres de la famille et les lois qui les régissent. D’autres avocats s’occupent d’affaires pénales, qui ne sont pas les meilleurs à engager pour des situations de contestation de testaments. Il est préférable d’engager un avocat spécialisé dans les successions, car il est spécialisé dans ce domaine.

Ces avocats seront en mesure de négocier en votre nom. Ils vous aideront également à traverser l’ensemble du processus sans aucun parti pris, car ils ne sont pas soumis à l’affaire. Votre avocat n’a pas de liens émotionnels avec l’affaire comme vous, de sorte qu’il peut prendre une décision plus logique.

Les problèmes juridiques qui peuvent survenir lors de la distribution des actifs peuvent causer des déchirements dans votre famille. Lorsque vous êtes déjà confronté à la perte d’un être cher, la dernière chose que vous voulez faire est de vous disputer pour des possessions matérielles. Il est préférable de demander conseil dès que possible si vous êtes dans ce type de situation. Un avocat spécialisé dans le droit des successions sera en mesure d’examiner votre cas pour voir ce qu’il peut faire pour vous aider au mieux.