L’avocat tout comme l’huissier de justice créent le lien entre le justiciable et les juridictions afin de favoriser des règlements de conflits à l’amiable. Pourtant, on ne fait pas appel à chacun dans les mêmes situations ? Quel est le rôle ? Qu’est-ce qui les différencie ? On vous explique tout dans cet article !

Le rôle de l’avocat

 huissier de justiceTout comme l’huissier de justice, l’avocat est un juriste. À ce titre, il a pour rôle de représenter ses clients et faire valoir leurs droits pour défendre leurs intérêts.

Il réalise ainsi des missions de divers ordres :

–          Un rôle de conseil : Il est possible de consulter un avocat pour avoir des informations sur la réglementation dans un domaine privé mais aussi pour s’assurer de la faisabilité d’un projet au regard de la loi. Il n’a pas le monopole pour ce rôle de conseil puisque l’huissier peut aussi être consulté. Il peut aussi rédiger des contrats, les statuts d’une entreprise et tout autre acte sous seing privé.

–          Un rôle de certification : L’avocat peut contresigner des actes sous seing privé.

–          Un rôle de représentation : Contrairement à l’huissier de justice qui ne peut vous assister que devant le tribunal de commerce et le tribunal d’instance à condition que l’affaire concerne une saisie sur salaire, l’avocat peut plaider pour ses clients devant toutes les juridictions de l’ordre judiciaire mais aussi devant les tribunaux administratifs. Il s’attache à vous défendre devant ceux-ci. De plus, en tant que représentant, il est habilité à accomplir toutes les formalités liées au procès au nom de ses clients. C’est une des spécificités de sa fonction.

–          Un rôle d’assistance : Il peut s’entretenir avec une personne en garde à vue, avoir accès au dossier d’instruction, demander au juge d’instruction des investigations… Il est autorité à agir au nom des personnes incarcérées.

Des missions qui confèrent à l’avocat un rôle bien spécifique qui diffère de celui de l’huissier de justice.

Le rôle de l’huissier de justice

Le rôle d’un huissier est de signifier les actes de procédure, de mettre en place les actions de justice et d’exécuter les actes authentiques.

De ce fait, il a le monopole en ce qui concerne l’accomplissement de certaines formalités liées à un procès comme les significations judiciaires. Concrètement, cela signifie qu’il remet aux personnes concernées leurs convocations aux tribunaux. Ces dernières contactent alors un avocat pour assurer leur défense. Puis, il s’assure que les décisions rendues sont exécutées. Si tel n’est pas le cas, il peut, avec les forces de l’ordre, forcer l’exécution de ces décisions judiciaires.

En dehors de ces missions qui sont spécifiques à l’huissier de justice, il a aussi un rôle de conseil mais qui concerne davantage des problèmes de recouvrement de créances ou des contestations matérielles comme expliqué ici. Il peut ainsi intervenir dans de très nombreuses situations comme pour effectuer des états des lieux d’entrée et de sortie dans le cadre de location, pour des litiges dus à des malfaçons dans la réalisation de travaux par exemple ou à des nuisances. Il peut aussi constater des contrefaçons, des actions qui mettent en péril la vie d’une entreprise comme une absence injustifiée de salariés ou au sein de votre domicile, venir dresser constat d’un sinistre comme un incendie ou un dégât des eaux.

Les missions attribuées à l’huissier de justice sont donc bien différentes de celles de l’avocat même si les deux œuvrent pour la justice et pour préserver les droits et intérêts de leurs clients.