Les conseillers fiscaux se sont multipliés ces dernières années. Ils sont même les premiers à vous solliciter dans le but de fructifier votre argent et votre patrimoine immobilier. Vous êtes en proie à l’hésitation ? Voici quelques conseils pour vous renseigner et vous aider à trouver un CGP compétent.  Focus sur les meilleurs services dans cet article.

Meilleur conseiller fiscal en gestion de patrimoine

Le rôle du conseiller fiscal consiste à vous permettre de faire les bons choix d’investissements et régler les meilleurs arbitrages fiscaux. Il vous aidera dans l’optimisation de votre patrimoine. C’est lui qui saura vous définir une stratégie adaptée à chaque type de placement. Bien sûr cela passe par une large gamme de produits.

Mais un bon CGP doit aussi être un conseiller en investissements financiers (CIF), agréé par l’Autorité des marchés financiers (AMF). L’idéal est qu’il soit affilié à un organisme professionnel permettant de vérifier qu’il remplit les conditions d’accès à la profession. A partir du premier rendez-vous, il se doit de vous fournir un « Document d’entrée en première relation », une fiche listant ses statuts, sa responsabilité professionnelle, ses modes de rémunération, ainsi que ses autorités de contrôle.

Ce que le conseiller fiscal doit connaitre

Le conseiller fiscale est censé apporter à ses clients des conseils sur les services et les placements. Pour ce faire, il doit s’informer sur les grandes évolutions juridiques, réglementaires et fiscales et sur les grandes tendances de l’économie. Il doit aussi fournir les meilleures solutions lors des investissements immobiliers de ses mandataires. Il n’hésitera pas à vous aider au cas où vous souhaitez procéder à des opérations de défiscalisation sur votre patrimoine, comme le dispositif Malraux, ou à des placements immobiliers. Son rôle ne s’arrête pas là, mais il peut même revêtir le rôle d’un agent immobilier, capable de conseiller sur des programmes d’immobilier neuf, par exemple. A ce titre, il peut vous renseigner sur les dispositions de la loi Pinel. Ces dernières offrent aux investisseurs des réductions d’impôts conséquentes à l’occasion d’un investissement locatif. Le conseiller fiscal intervient en sus en cas de transmission de patrimoine en prônant la meilleure stratégie en fonction des différentes problématiques qui se posent à vous.

Choisir un conseiller en gestion de patrimoine travaillant en réseau

Contrairement aux CGP qui sont des salariés, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) connaissent un succès fulgurant ces dernières années. Ils sont autour de 4000 en France. Leur statut s’apparente à un courtier ou un juriste patrimonial. En effet, leur Compétence Juridique Appropriée (CJA), obtenue après une maîtrise en droit ou une expérience professionnelle de sept ans dans le droit patrimonial, permet de réaliser des actes juridiques en complément de leur activité principale. Ils perçoivent une rémunération sur les commissions qu’ils touchent sur les produits vendus, en général autour de 5% pour les investissements immobiliers. Il est donc préférable d’avantager un CGPI appartenant à un réseau par ce qu’il pourra vous faire bénéficier d’une analyse plus fournie grâce aux expertises croisées avec d’autres professionnels. Vous pouvez aussi confier la gestion de votre patrimoine à un avocat fiscaliste.